CrypText: Le Blog !

Actualité de CrypText, Conseils d'Utilisation, Trucs et Astuces

Accueil    >   
Actualité    >   
Jouer à CrypText    >   
Bon-de-commande    >   
Conditions de vente    >   
Conseils utilisation    >   
Feuilletons    >   
Livre d'or    >   
Programmation    >   
Partenaires    >   
Les autres jeux    >  
de Gilles Chomel    >   
Textes par défaut    >   
Principe du jeu CrypText

Un texte est affiché à l'écran alors qu'il est quasiment illisible. En dépit des taches qui l'abiment, on arrive à apercevoir vaguement la silhouette des mots qui composent ce texte.

Il faut taper les mots que l'on croit reconnaître. Si ils sont correctement orthographiés, ils vont s'afficher en clair à la place qu'ils occupent à l'écran.

On peut révéler le texte à l'aide du bouton de débrouillage, mais, du point de vue des gains au score, on a intérêt à limiter au minimum le débrouillage.

Avertissement important

CrypText est un logiciel pédagogique d'amélioration de l'expression écrite et ne doit surtout pas être considéré comme un logiciel d'apprentissage de la lecture.

Pour profiter des vertus éducatives de CrypText, il faut savoir lire et écrire. Aussi, l'âge minimum pour pratiquer le jeu CrypText doit-il être de 10 ans.

CrypText permet d'enrichir son vocabulaire, de pratiquer les accords et les conjugaisons, d'améliorer son orthographe, d'entraîner sa mémoire sémantique et d'exercer l'expression écrite et, par suite, l'expression en générale, expression orale comprise.

Les autres épreuves

Une partie est composée de 4 sessions représentant chacune un exercice.

La première épreuve du décryptage décrite ci-dessus consiste à reconstituer le texte en lettres capitales. Dans cette première session, on ne se préoccupe pas des accents qui font l'objet du deuxième exercice.

La deuxième épreuve d'accentuation consiste à taper les mots comportant un accent ou une cédille, ce qui constitue un bon exercice d'entraînement.

Le troisième exercice consiste en une dictée où on doit retaper le texte de mémoire. A l'inverse des 2 premières épreuves on doit, dans cette session, respecter l'ordre d'apparition des mots.

La quatrième étape consiste en un puzzle où l'image à reconstituer est le texte décrypté.

Les quatre niveaux du décryptage

L'exercice de décryptage présente 4 niveaux de difficulté (novice, apprenti, confirmé ou chevronné) qui correspondent au degré de brouillage initial du texte. Pour cet exercice il existe également 3 modes de jeu (initiation, classique et compétition). Avec les enfants d'âge scolaire (minimum 10 ans, cf paragraphe avertissement important ci-dessus), on optera pour le mode initiation. Les joueurs plus aguerris préfèreront le mode compétition qui est plus ludique. Plus de détails dans le paragraphe mode compétition ci-dessous.

Les deux niveaux de l'exercice d'accentuation

La différence entre les 2 niveaux des accents réside dans le fait qu'au premier niveau, les mots à accentuer sont indiqués car ils apparaissent sur un fond clair et ils sont écrits en lettres capitales.

Au deuxième niveau de cet exercice, le joueur doit trouver les mots à accentuer que rien ne distingue des mots sans accents, ce qui implique un degré de réflexion et de compréhension sémantique supérieur au premier niveau.

La dictée visuelle

Dans cet exercice il faut retaper le texte en respectant l'ordre des mots ainsi que les majuscules. A l'inverse des 3 autres exercices (décryptage, accentuation et puzzle) il n'y a pas de choix préalable d'un niveau de difficulté.

Les quatre niveaux du Puzzle

Les quatre niveaux de jeu du puzzle correspondent au nombre de pièces en jeu: 9 pièces au premier niveau, 16, au deuxième, 25 au troisième et 36 au quatrième niveau.

Principe des droits d'utilisation

Seuls le décryptage et l'exercice d'accentuation sont disponibles dans la version en ligne. Pour pratiquer l'ensemble des exercices, vous devez télécharger le logiciel sur votre ordinateur. Vous bénéficiez alors d'un accès complet à toutes les fonctionnalités du logiciel -notamment les 4 exercices qui composent une manche- pour une durée d'un mois. Plus de précisions dans la rubrique CONDITIONS de VENTE ci-contre.

Les raccourcis

Il est important de savoir que vous pouvez étaler le travail sur un même texte sur plusieurs sessions: décrypter un texte lors d'une première séance, l'accentuer et  faire la dictée lors d'une session ultérieure. Pour cela, d'une session à l'autre, reprenez le même texte et sautez le premier exercice de décryptage en réglant la première réglette "débrouillage volontaire" de l'option "réglages" au maximum. Un seul click sur le bouton débrouillage permet ensuite (avec un petit délai d'attente) de débrouiller entièrement le texte et d'accéder directement à la deuxième épreuve des accents. On peut également sauter l'exercice des accents en cliquant le bouton d'accentuation autant de fois qu'il y a de mots accentués dans le texte. Le score est à zéro et on peut alors faire la dictée.

Plein-Écran

A l'usage, vous constaterez qu'il est plus agréable de décrypter en mode Plein-Ecran. Le bouton Plein-Ecran, prévu à cet effet est pleinement opérationnel dans la version téléchargée (à l'essai ou adhérent). En ligne, l'utilisation du bouton PleinÉcran est plus délicate: en fait, je recours à la propriété naturelle de certains navigateur d'offrir le plein-écran grâce à la touche F11 du clavier, mais un problème de focus se pose. Par ailleurs, cette propriété du plein-écran par défaut n'existe pas sur les produits d'Apple, aussi, abandonnez cette idée sur les Macintosh. Dans la version jouée en ligne de CrypText, le bouton PleinÉcran consiste à donner le focus au navigateur pour qu'il puisse interpréter la touche F11 qui entraîne le plein-écran sur les PC. Pour revenir au mode fenêtre, il suffit d'amener le curseur en haut de l'écran, sous la barre de navigation, ce qui fait aparaître une invitation à cliquer pour revenir en mode fenêtre.

Crypter ses propres textes

Le logiciel CrypText vous donne la possibilité de crypter vos propres textes. Cette possibilité existe dans la version jouable en ligne sur CrypText.fr et dans la version complète dûment acquittée. Pour tester l'interface de saisie, rendez-vous sur cryptext.fr, onglet "Cryptez".

Trucs et astuces de l'exercice CrypText

L'importance des indices sémantiques: Au début d'une partie, pour mettre toutes les chances de son côté, le joueur a intérêt de bien s'imprégner du contexte et de l'auteur de l'oeuvre choisie. Notamment le "titre de l'extrait" dont on ne peut prendre connaissance que sur l'écran "pop-up" qui s'affiche lorsqu'on clique le sous-titre situé à la base du texte brouillé. Réciproquement, lorsqu'on donne un texte à décrypter, les 5 champs annexes de la saisie doivent être soigneusement choisis, notamment, le titre de l'extrait et le sous-titre apparaissant à la base du texte.

Comment retrouver les mots que l'on a déjà proposés? L'écran "journal de la partie" vous permet de consulter la liste des mots que vous avez proposés successivement qu'ils aient été acceptés ou rejetés. Pour retrouver un mot en particulier, vous pouvez trier cette liste alphabétiquement en cliquant le champ "mot_proposé". Cliquer le champ "rang" pour revenir à l'ordre chronologique.


Mode compétition du décryptage

Je suis en train de programmer une option de jeu "mode compétition" où le débrouillage involontaire du popUp "réglages" sera réduit à zéro. Vous pouvez, d'ores et déjà, faire ce réglage à la main sur le pop-up réglages du décryptage. On aura le choix entre 3 modes: initiation, pédagogique et compétition avec, respectivement, 120, 80 et zéro pixel(s) de débrouillage involontaire. Les "vrais" joueurs de CrypText choisissent le niveau 4 (chevronné) combiné au mode compétition et retiennent le score de compétition comme mesure rigoureuse de leur performance. Â Le mode compétition est difficile mais il n'y a pas de pénalité pour mots absents dans ce mode, à l'inverse des modes pédagogique et initiation.

A l'inverse des autres modes, on a la maîtrise complète du débrouillage dans le mode compétition. C'est à mes yeux, tout ce qui fait le sel de ce mode de jeu.

5/06/2010: J'ai programmé le score de compétition, mais la mise-à-jour n'a pas encore été faite sur le web. Le score de compétition est une note sur 20.

Selon le niveau choisi (novice, apprenti, confirmé ou chevronné) cette note sur vingt culmine à 11/20, 14/20, 17/20 ou 20/20. Cette note de compétition à la particularité de démarrer à son maximum et de baisser au cours du décryptage. Moins on débrouille, plus haute reste la note. C'est pourquoi, cette note n'est valide que lorsqu'on a terminé l'exercice de décryptage.

Les modes "inititiation", "classique" et "compétition" ne concernent que l'exercice de décryptage.

Scores

Certains trouveront ça un peu compliqué, mais il existe 4 types de score

- (1) le score principal qui est une accumulation de points et qui suit le joueur tout le long du jeu, jusqu'à la fin de la dernière épreuve du Puzzle.

- (2) la "note sur vingt de l'épreuve en cours"

- (3) la "note sur vingt pour toutes les épreuves". Cette dernière correspond au score principal ramené sur vingt.

- (4) la "note de compétition" détaillée dans le paragraphe précédent.

Les utilisateurs pédagogiques de CrypText se réfèreront aux trois premiers scores qui sont la traduction d'une même entité.

Les utilisateurs ludiques de CrypText s'intéressent préférentiellement au score de compétition qui ne s'applique qu'à la première épreuve du décryptage.

Feuille de score

Vous pouvez enregistrer votre score. Pour ce faire, éditez le journal de la partie et cliquez le bouton "feuille de performance". Pour immortaliser votre performance avec tous ses éléments tels que le score absolu, la note de chaque épreuve, la note de compétition du décryptage et toutes les propositions que vous avez faites au clavier au cours des 4 épreuves (décryptage, accentuation, dictée et puzzle) accompagnées des gains ou pénalités correspondants, sélectionnez tout le texte de la feuille, copiez-le et collez-le dans votre éditeur de texte préféré. Il vous est ensuite loisible d'enregistrer ce fichier où bon vous semble sur votre disque dur. On pourra indiquer les chiffres de la note dans le nom du fichier, ce qui permet, ensuite, de classer les différents fichiers-score de vos parties par ordre alphabétique ou chronologiques dans votre dossier de performance.

Personnellement, j'enregistre mes différentes performances dans un dossier "MesPerformances" avec des fichiers nommés avec les chiffres de la note sur vingt du score de compétition. Ce qui donne des noms de fichier de la forme: "17_2.txt" ou "16_4.txt"  pour des scores de compétition 17,2/20 ou 16,4/20. A titre personnel, je ne pratique CrypText que pour son côté ludique., aussi je ne retiens que la note de compétition.